ECT

Etoile Cercle Triangle - Blog de Damien

Duel sur les clous #1

| Comments

Chaque matin, je dois me battre pour traverser une bande d’asphalte d’à peine trois voies. Elle est juste à côté de chez moi et malheureusement assez passagère.
Selon les jours et mon humeur, deux techniques se présentent :
- la technique je-force-le-passage-car-je-suis-en-forme
- la technique je-me-fais-entuber


je-force-le-passage-car-je-suis-en-forme
C’est à ces moments là que se produisent de vrais duels, entre le piéton et la voiture. Il faut les voir ces boulides qui accélèrent comme des malades parce qu’ils pensent qu’ils peuvent avoir le prochain feu au vert … pour gagner 3 minutes. Mais ce n’est pas le débat.
Cette rue ressemble un peu à ces rivières d’Afrique où les crocodiles attendent patiemment que les gnous se jettent à l’eau. Et moi je tente de nager au milieu des voitures.


Les jours où je suis en forme, je provoque les voitures en duel. Je cherche le regard des conducteurs (pas facile, il y a trois voies), et quand ils m’ont vu je sais instantanément si je vais pouvoir traverser.
Quelquefois ça marche, une voiture s’arrête, puis deux. Mais attention il reste encore la troisième voie. C’est le moment le plus dangeureux, car une voiture peut débouler sur cette 3è voie, exaspérée par l’arrêt des voitures sur les autres voies et le feu qui va passer au rouge un peu plus loin.
Pour le moment, je m’en suis toujours sorti vivant. A la différence des gnous qui sont en troupeau et traversent une fois par an, je suis seul sur le passage et je traverse tous les jours.


Quelquefois aussi ça ne marche pas.


je-me-fais-entuber
Ca, c’est pour les jours de déprime, de pluie, de fatigue ou quand je capte pas le regard des conducteurs. J’attend, j’attend. Il faut attendre que la route se libère, trouver la bonne configuration de voitures qui va me permettre de traverser sans encombres. Je cours aussi.
La journée commence mal.


La législation
L’article R415-11 du code de la route stipule que ” Tout conducteur est tenu de céder le passage aux piétons régulièrement engagés dans la traversée d’une chaussée.
Voilà, c’est simple, si on est pas engagé sur la route, les voitures ne sont pas tenues de s’arrêter.
J’ai un peu voyagé, et certains pays ont des comportements beaucoup plus civilisés (j’y reviendrai). Mais à la lecture de la loi, tant que je reste sur le troitoir, les voitures ne semblent pas être tenues de s’arrêter. Grrr…


Remarque :
Il m’a fallu une demi-heure pour construire le lien vers l’article du code de la route. Après avoir vainement tenter de copier-coller le lien que j’obtenais en cherchant le fameux article R415-11 du code de la route (je n’obtenais que des erreurs de session qui n’existe pas), je suis tombé sur un tout petit lien en bas de la page d’accueil. Pour une obscure raison, il faut construire le lien à la main, selon des règles assez complexes. Regardez le paragraphe 3 …